Capitale du Val d’Aran, Vielha est une petite ville pyrénéenne, elle compte à peu prés 4.000 habitants et elle est située à 974 mts. d’altitude. Elle est entourée de sommets qui dépassent les 2000 mts, elle a commencé à se construire dans l’agrandissement que forme la vallée de la Garonne, dans son point d’union avec la rivière Nere, qui traverse la localité.

Ses rues ou édifices neufs ont formé un centre commercial intéressant où le visiteur trouvera tout type de commerces spécialisés en sports d’aventure, haute montagne et neige, des produits artisanaux du Val d’Aran et des Pyrénées, des articles et services de primière nécéssité, des boutiques de mode, outlets, supermerchés, banques, de plus de l’‘espitau’ (hôpital), et du complexe sportif Palai de Gèu. Les avenues les plus grandes contrastes avec les rues étroites et les maisons anciennes du vieux quartier, qui avec le temps s’est remplis d’offres culinaires les plus variées, avec des restaurants et des bars de tout type.

L’église de Sant Miquèu dédié au saint qui fut aussi prince, donne forme au centre de Vielha à côté de l’édifice avec son porche de la Mairie, l’Office de Teurisme, et le bâtiment de la Poste, et à l’intérieur conserve le précieux Christ de Mijaran. On pense que ce buste en bois formait partie de la scène de la descente de la Croix, qui fut détruite, et on conserve uniquement ce fragment. Daté du XIIe siècle il fut réalisé par un des maìtres de l’Atelier d’Erill, de l’Art Roman Lombard qui s’installa dans la vallée voisine de Boí. Les peintures gothiques et baroques qui se conservent dans l’église paroissiale de Vielha sont d’autres trésors qu’il ne faut pas manquez lors de la visite à l’intérieur, pendant qu’à l’extérieur son imposante tour octogonale surmontée d’un svelte clocher d’ardoisse, typique du Val d’Aran est remarquable.

Mais Vielha a d’autres endroits qu’il ne faut pas manquer: le Musée Ethnologique; la maison seigneuriale Ço de Rodès; et le Musée de la Laine. La Tour du général Martinón est une maison du XVIIe siècle avec d’interessantes fenêtres de la renaissance, qui actuellement accueille le Musée Ethnologique, où le visiteur découvrira la passionnante histoire du Val d’Aran. Ço de Rodès est une autre maison seigneuriale, située ausii dans la rue Mayor, à côté du Musée, qui a été dernièrement restaurée. Quelques rues plus haut, toujours dans le vieux quartier de Vielha, il y a un autre édifice historique, le Musée de la Laine, où l’on peut voir un métier à tisser Mülle Jenny, que fut la clé dans les ateliers textiles pendant la Révolution Industrielle, et qui nous montre l’essor qu’a eut ce secteur au Val d’Aran pendant le XIXe siècle.

Depuis la capitale aranaise de nombreux itinéraires d’une grande beauté sont le point de départ de randonnée pédestre, grâce à sa situation centrique dans la Vallée, vue que Vielha est un croisement authentique de chemins, où se rejoignent la N-230 après avoir traverser le tunnel, vers la France par le nord, ou vers la Ribagorza et Lleida en direction du sud; et la C-28 qui monte vers Baqueira et traverse le Port de la Bonaigua vers le Pallars. Le Chemin Royal vous emmènera à pied vers le Naut Aran Aran dans un sens, ou vers le Mig et Baish Aran, si vous le prenez derrière le Palai de Gèu. Et à la sortie de Vielha, en direction France, vous trouverez les restes du sanctuarie de Mijaran, avec le nouveau édifice à côté, où les ‘conselhers’ et le Sindic d’Aran prennent possession de leurs postes au Conselh Générau, comme ils le faisaient déjà au XIIIe siècle.

ERMITAGE

Dans la sortie Sud du Tunnel de Vielha, dans la zone de l’hôpital ancien de « Sant Nicolau des Portelhs » nous trouvons la chapelle de Sainte Quitèria. C’est un petit ermitage dans lequel chaque 22 mai est célébré un pèlerinage traditionnel organisé par le Conseil municipal de Vielha et de Mijaran. La dévotion à la Sainte Quitèria est bien étendue par tout le Pyrénées et la Occitanie, parce que selon la tradition, la sainte, née au Portugal, au IVe siècle a été assassinée en France durant son peregrinaje à Rome. À la rencontre qui coïncide avec l’arrivée du bon temps, quand le port est praticable et est sans neige, ils assistent tant les aranais comme ses voisins ribagorçans.

Altitude: 992m. Surface: 211,41 km²
Coordonées GPS Latitude: 42°42′10,85″N Longitude: 0°47′35,68″E

Ubicación

Où manger?

donde-comer

Patrimoine

patrimonio

Où dormir?

donde-dormir

commerce

tiendas